Le campagnol amphibie, un rongeur entre deux eaux

UNE ESPECE MAL CONNUE ET MENACEE

Le Campagnol amphibie (Arvicola sapidus) est un mammifère semi-aquatique indigène en Europe de l'ouest. Il vit au bord des ruisseaux, des rivières, des étangs et dans diverses zones humides. Sa répartition mondiale est limitée à une partie de la France métropolitaine et de la péninsule ibérique. Le « rat d'eau », comme on l'appelle parfois, semble être en déclin dans une grande partie de son aire de répartition. La situation serait cependant très variable selon les régions. Le campagnol amphibie est classé dans la catégorie « Vulnérable » sur la liste rouge mondiale des espèces menacées (UICN).

En France, les connaissances sur la situation de ce petit mammifère semi-aquatique restent extrêmement fragmentaires. Aucune étude à ce jour n'apporte par exemple d'éléments chiffrés concernant l'évolution de ses populations à une échelle notable. Pour pallier le grand manque de connaissances générales et locales sur cette espèce, le GMA s'intéresse à elle de très près en réalisant depuis plusieurs années différentes études et suivis.


ETUDIER POUR PROTEGER

Le GMA a réalisé en 2007 une étude sur l'espèce à l'échelle du bassin versant de la Sioule, un bassin de 2500 km2 appartenant aux départements de l'Allier, du Puy de Dôme et de la Creuse (étude réalisée avec l'aide financière de la fondation Nature & Découvertes). Cette étude fait notamment apparaître que le campagnol amphibie est relativement rare à l'échelle du bassin versant de la Sioule, bassin auvergnat important qui occupe près d'un dixième de la région et présente une grande diversité de paysages et de milieux. L'étude met en évidence l?importance de la fragmentation de la population de campagnol amphibie, et l'influence que peuvent avoir certaines activités humaines sur cette espèce. Le rapport de cette étude est disponible ici (3,5Mo).

Depuis, le bassin versant de la Sioule a été suivi les années suivantes, afin de mettre en évidence une éventuelle évolution des populations de campagnol amphibie à cette échelle. (suivi de 2009 réalisée avec l?aide financière du Conseil Régional d'Auvergne, du Conseil Général du Puy-de-Dôme, et de la Fondation Nature & Découvertes). Les résultats montrent que l'aire de présence du campagnol n?évolue pas à l'échelle du bassin versant sur cette période, mais que cette présence est précaire sur certains sites. Enfin à l'issu des trois années de suivi (2007-2008-2009), il apparaît que les populations de campagnol amphibie dans ce bassin hydrographique accusent un certain déclin, sans qu'on en connaisse toujours la cause. De prochains suivis permettront de confirmer ou non cette tendance. Le rapport de ce suivi est disponible ici (4,7Mo).


Les campagnols amphibies auvergnats sont suivis de très près ! L'objectif de ces différents suivis est bien sûr de mieux connaître le « rat deau », de comprendre comment il vit pour pouvoir le protéger.

Afin d'apporter des éléments nouveaux sur le mode de vie du campagnol amphibie, le GMA a réalisé en 2009 une étude sur la répartition très locale et la densité des campagnols sur trois sites « échantillons » (étude réalisée avec l'aide financière du Conseil Régional d'Auvergne, du Conseil Général du Puy-de-Dôme, et de la Fondation Nature & Découvertes). Il s'agissait de faire un suivi des déplacements des animaux pendant plusieurs jours, afin de déterminer la taille de leurs « territoires » et leur densité. Les résultats montrent que les densités de campagnols amphibies sont faibles sur les sites étudiés : les campagnols vivent en petits groupes composés de quelques individus qui se partagent des territoires de quelques dizaines de mètres de berges. Le rapport de cette étude est disponible ici (3,1 Mo).


A LA RECHERCHE DU CAMPAGNOL AMPHIBIE

Le GMA ne s'arrête pas là et souhaite en savoir plus sur la situation de ce petit rongeur semi-aquatique très mal connu. Pour pouvoir protéger le campagnol amphibie, nous avons besoin de savoir où il vit, de connaître sa répartition en Auvergne. Pour cela, nous avons besoin de votre aide ! La recherche du campagnol amphibie sur le terrain n'est pas une affaire de spécialistes. Vous pouvez nous aider en cherchant les sites où vit le campagnol amphibie, et ce en participant à l'enquête de prospection du campagnol amphibie relayée par la SFEPM et présentée ici.

La présence du campagnol amphibie se repère assez facilement par les indices qu'il laisse. Parmi eux, ses petites crottes typiques au bord de l'eau le trahissent ! Les traces et indices de présence du campagnol amphibie sont récapitulés dans un petit document disponible ici (4Mo). Bien sûr, rien ne vaut une sortie de terrain en compagnie de naturalistes habitués à cette espèce pour apprendre à connaître l'animal et ses indices. Pour cela, des sorties de découvertes pourront être organisées par le GMA au printemps 2010. En attendant, nous sommes très intéressés par toute information sur la présence de campagnol amphibie !
Contactez-nous !

Contact :
Pierre Rigaux
06 84 49 58 10
assogma@mammiferes.org


Ruisseau où vit le Campagnol amphibie dans les Combrailles